Mise à jour : 27 Février, 2015

Georges Guétary,
quelles nouvelles en 2004 ?

2004 A : frv-jn 2003 2002 2001 2000 1999
2004 b
Décembre
31 Dernier jour de l'exposition Souvenirs, souvenirs... Cent ans de chanson française à la Bibliothèque François Mitterrand
24 Sortie du n° 33 du périodique trimestriel "Avec Joie" qui rappelle en note majeure la comédie musicale Les Aventures de Tom Jones.
18 Michel Bracquart aura rapporté :
«Rien vraiment ne rappelle la place de Geeorges Guétary dans l'exposition "Cent ans de chanson française" qui se clôturera bientôt.  Toutefois, un public nombreux et varié l'a découvert ou redécouvert heureusement dans la projection en conditions idéales de "Un Américain à Paris" que la salle applaudit à la fin.  Comment ai-je pu ne pas l'aimer à sa sortie française de 1956, ce film que j'aime chaque fois un peu plus ?»
8 On apprend la mort de Robert Dhéry, acteur et réalisateur, fondateur des Branquignols avec sa femme, Colette Brosset que nous saluons avec émotion : leur couple exprimait une simplicité accueillante tonique, pimentée qu'elle était de fantaisie bon enfant.
Georges Guétary et lui ne furent pas partenaires, mais se croisèrent aux cours de René Simon.
Autre rencontre commune, nous signale Patrick Boulanger : Gérard Calvi, compositeur de La Polka des Lampions, qui signa la musique de l'opérette La grosses valse avec De Funès.
• Entre autres hommages :
Nouvel Observateur; TF1; Cinéma 9.
Palmarès du cours Simon.
• Evocation, ici, du cours Simon dans la vie de Georges Guétary :
février 2002; juillet 2002; Résumé synoptique

Menu
Novembre
28 Dans l'émission Vivement Dimanche (France2) consacrée à Annie Cordy, une séquence reprit la chanson La Route fleurie qu'elle interpréte en duo avec Georges Guétary.
Si vous l'avez manquée, pensez à TV5 qui reprend couramment l'émission le dimanche suivant.
25 Sainte-Catherine, quand "tous les bois prennent racine" polarise cette année l'attention sur le noisetier, défini "arbre de l'année".
Il nous aurait plu à cette occasion d'offrir à écouter un inédit, mais sa reprise est de trop mauvaise qualité : Zézette,  C'est une chanson passablement légère, toute pleine d'élan spontané non réfréné, expression prmaire de joie de vivre qu'il lançait, passait en relais, terminait dans le chœur dans le début des années 1960 au cours d'une émission télévisée.  Dans la ligne de son allant naturel, elle appelle deux autres chansons empâchant une conclusion abrupte, fermée, limitée du personnage : le tilleul, ... et le chêne :
22 MColombierFête annuelle des musiciens, la Sainte-Catherine, cette année nous porte à saluer le compositeur, arrangeur et chef d'orchestre Michel COLOMBIER dont le décès, le 14 de ce mois, fut annoncé le 18 à la presse française.
18 Revision et replacement de février 2000 en Ephémérides.
10 «Dans "SAINT-LUIS"  édité par Flammarion et consacré à Luis MARIANO, Christophe MIREMBEAU cite Georges Guétary une petite dizaine de fois, notamment
1. à propos des débuts de Francis Lopez comme compositeur (...);
2. à propos de "Pour Don Carlos" en rapportant le passage des souvenirs de Maurice Lehman, "Trompe l'œil", p. 102);
3. à propos de la rivalité Guétary-Mariano (les deux chanteurs auraient été très amoureux en même temps de Carmen Sevilla quand ils tournaient avec elle en 1952; c'est amusant mais exagéré, "monté" à l'époque à fins publicitaires et autres, ce que ne peut évidemment avoir su ou perçu Christophe Mirembeau, né en 1968.
Michel Bracquart, Paris.
09 La Belgique les rappelle et les réunit, découvrons-nous dans un périodique mutuelliste :
Seniors
L'UCP [Union Chrétienne des Pensionnés, soit mouvement social des aînés de la mutualité chrétienne.] vous invite à une opérette : "Le retour des 3 ténors".
Un spectacle-concert reprenant les plus beaux airs que Georges Guétary, André Dassary et Luis Mariano ont rendus célèbres ! (La Belle de Cadix, La Route Fleurie, Monsieur Carnaval, Le Pays du Sourire,etc.).
En vedettes, 3 chanteurs lyriques à la voix pleine de soleil : Daniel Houbrechts, Regis Willem, Jacques Moreno.
(...)
Renseignements (...) : UCP 067/89.36.90
Menu
Octobre
20 «Une autre biographie de DALIDA est en librairie.  Signée David Lelait.  Sous-titrée : "D'une rive à l'autre".  J'y copie ceci :
"Imprévisible, elle repousse vertement l'engagement que lui propose bruno Coquatrix en supplément de Georges Guétary.  Le chanteur d'opérette vient en effet d'enregistrer "Bambino" et compte bien empêcher Dalida de chanter son morceau de bravoure."
Michel Bracquart, Paris.
12

«Je vous confirme que Georges, ainsi que le signalait Hervé Evano, est cité quatre fois dans "Platine", pp. 74, 76, 78 et 81.  (...)
«Dans son interview (six pages !), Jacques DEMARNY parle surtout d'Enrico Macias dont il a écrit les principaux succès.  Le passage sur "Hourra Papa !" est à quelques coupures près : "J'ai toujours écrit pour des gens que j'aime (...)  Je suis resté ami avec tous tous mes interprètes (...)  malheureusement certains sont morts, comme Georges Guétary pour lequel j'ai même écrit une opérette (...) sur des musiques de Jo Moutet.»
Michel Bracquart, Paris



Illustration : de g. à dte,
Jacques Demany, Janine & Georges Guétary, Guy Béart,
juin 1985.
DR : Paulette Pradat.

03 et 04 ACordyAprès le duo de La Vie de Bohème avec Bourvil (v. 26 sept.), c'est l'inédit de La Route fleurie avec Annie Cordy que nous avons pu goûter ces soir puis matin-là grâce à l'émission tonique BELLE EST LA VIE consacrée à Annie CORDY.
Elle nous a fait incidemment comprendre pourquoi elle parle si peu de LA ROUTE FLEURIE  et de Georges Guétary : "Si je garde des souvenirs précis de mon passé, je ne suis par une nostalgique de mon passé, dit-elle en substance : je n'y retourne pas, je ne m'y accroche pas; ce qui compte pour moi, c'est l'instant et surtout l'avenir; un artiste doit vivre dans l'avenir"  Nous la supposions ingrate, nous nous fourvoyions.
---
RTBf, télévision, La Une pr. émission; DR pr. photo.
02 Ayant reçu plusieurs messages de remerciements pour avoir évoqué HOURRA, PAPA (voir 7-10 août) dans son émission hebdomadaire, "La troisième oreille", Marc DANVAL a programmé quelques chansons de QUATRE JOURS A PARIS * qu'avait repris pour la télévision Georges GUÉTARY en 1978 avec un nouvelle distribution qui tournera quelque temps d'ailleurs.
1979, reprise pr tv
Emission : RTBf, radio, La Première

* Présentation de l'opérette sur les sites ANaO et "Avec Joie"
Le disque (Festival/Musidisc Alb 315 MU 222 Y), malheureusement, n'a pas été transféré en CD,
ni le film télévisé (17/08/1978) en VHS ou DVD :
à vos plumes :
1.a. musidisc@musidisc.com.br;
1.b. Universal, par formulaire "Boîte à idée" en bas de page

2. A2 par formulaire
,
dans lequel, précisant en N.B. dans votre message de demande que leur formulaire refuse les millésimes d'avant 2000, remplacer 1978 par 2978 et précéder votre code postal d'un 0 s'il ne comporte que 3 chiffres
Illustration, DR

02 «L'invitée de Benoît Duteurtre est aujourd'hui la fille (ou la petite-fille ?) d'Albert WILLEMETZ. Quand on en vient aux années de l'après-guerre, elle rappelle que son père (ou son grand-père ?) fut le librettiste et le parolier d'ANDALOUSIE et de QUATRE JOURS À PARIS, deux opérettes de Francis LOPEZ. Benoît Duteurtre cherche à lui faire émettre des réserves sur celui-ci. Elle ne répond pas. Beau joueur, Benoît Duteurtre passe quand même un air d'ANDALOUSIE, mais sans commentaire.»
Michel Bracquart, Paris.
  Le n° 32 du périodique "Avec Joie" [Partitions, Suppléments disco-filmogrphiques, Découvertes, Contacts (Julie land), Couvertures, etc.] est sorti, toujours à temps et à heure, toujours aussi dynamique et bien documenté, mais avec, nous semble-t-il, une qualité supérieure de photocopie qui peut permettre même la numérisation de certaines photos aux noirs profonds et gris nuancés.
Menu
Septembre
26 BourvilAdmirateurs reconnaissants de BOURVIL, les Frères Taloche lui avaient consacré une émission sur canevas original et plaisant, Sur les Traces de Bourvil.   On revoyait avec plaisir, nostalgie et tendresse cette rediffusion -qui nous rendait en passant le duo de La Vie de Bohème extrait de La Route fleurie.


---
RTBf, télévision, La Une pr. émission; DR pr. photo.
9 Visionnaire, la Miss «"Notre Tango" sur le cd…  Je lis que vous avez par moments quelque difficulté à distinguer la voix de Georges Lambros de celle de Reda Caire…  Relisez dans "Les Hasards fabuleux" ce que dit G. : "J'avais la même taille et la même carrure que Reda Caire, le même style de voix et nous étions tous deux nés en Egypte."  Matthieu Moulin (qui écrit "Réda" avec un accent) insiste sur la carrière de chanteur d'opérette de Reda Caire *.  Figurez-vous que Florian Bruyas ne cite même pas le nom de celui-ci dans les sept cents pages de son "Histoire de l'opérette en France" (Claude Dufresne ne la cite pas non plus dans la sienne).  "La veuve joyeuse" a été créée le 30 décembre 1905** en Autriche, à Vienne, et représentée pour la première fois en France, à Paris (au théâtre Apollo***) le 28 avril 1909.»  
«La même tessiture, peut-être, mais pas la même couleur.»
Michel Bracquart, Paris.
---------
*  «M. M. va jusqu'à donner Reda Caire comme le créateur de "la veuve joyeuse", rôle du prince Danilo.»
** «1905, l'année de naissance de R. C.»
*** «L'Apollo, où Georges reprit "Toi, c'est moi" (Les "H. F"., p. 101)» ---
Photo, DR via famille Guétary.
1er «Je feuillette à la FNAC une biographie de Dalida écrite par Edmond Bonini et éditée par Pygmalion.  Page 67, nous sommes en mars 1957, je tombe sur ceci : "Très vite, il faut confirmer le succès de Dalida et de "Bambino" par une scène aussi prestigieuse que possible.  L'Olympia, cela s'impose.  Bruno Coquatrix ouvre donc ses portes à la nouvelle vedette.  Elle les referme sur lui.  Georges Guétary, au programme duquel Dalida a été inscrite, s'obstine à vouloir interpréter "Bambino".  Dalida explose, dit non et se retire.  Coquatrix en perd son cigare…  Dans le fond il la comprend, Georges comptant plus d'un titre à son actif, la petite n'ayant, elle, pour ainsi dire que "Bambino"; l'aîné y va fort !"»
Michel Bracquart, Paris.
Menu
Août
28
«L'été, Martin Pénet remplace avantageusement Benoît Duteurtre sur France Musique(s).  L'invité est, ce samedi, Frédéric Botton, auteur-compositeur de centaines de chansons, qui raconte qu'il n'a travaillé que pour des femmes : Joséphine Baker, Juliette Gréco, Barbara, Régine, Betty Mars, etc.  à quelques exceptions près : Philippe Clay, Theo Sarapo et… Georges Guétary»
----
«Je ne crois pas vous avoir dit que Martin Pénet est l'auteur d'un pavé de douze cents pages qui a pour titre "Mémoire de la chanson française de 1920 à 1945" : les paroles de douze cents chansons, une page par chanson, avec le nom des créateurs et celui des "repreneurs".  G.G. a droit à une douzaine de titres créés ou repris : "Si tu revois Paris", "Rêver", "Dans (ou Sur ?) le chemin du retour", "Mon cœur est toujours près de toi", "Et ouf! On respire", "Elle n'embrasse pas les garçons", "Robin des bois", "On dans à Mexico", Caballero", "Honolulu", "Chic à Chiquito", etc.»
Michel Bracquart, Paris.
Ndlr :
• Les ouvrages de Martin Pénet se trouvent sur Amazon.fr et FNAC.
• Une seule chanson à notre connaissance : le Voyage à Venise dans les années 70, laissée dans l'ignorance mais heureusement ressuscitée dans le deuxième cd du "long box", Avec Joie.
21
«Comme presque tous les étés depuis quelques années, le "Figaro" a publié une série sur le cinéma.  Cette fois elle avait pour titre "De la plume à l'écran".  Un auteur par jour (pendant douze jours), dans l'ordre : Stendhal, Balzac, Shakespeare, Dickens, Dumas, Zola, Maupassant, Dostoïevski, Tolstoï, Conrad, Colette et Simenon.  Les caricatures sont toujours de Jacques Redon et les textes de Philippe d'Hugues.  Ce dernier a réussi à placer les noms de Tino Rossi, Bourvil, Vincente Minelli et Leslie Caron, mais pas celui de Georges (cela aurait été un tour de force, les films de Georges n'étant pas adaptés de romans d'auteurs archiconnus).»
Michel Bracquart, Paris.

Erreur (ndlr) : deux ans avant le film "Les Aventures de Casanova" (1947) inspiré des mémoires du célèbre Vénitien, le film "Trente et Quarante" (1945) avait adapté un roman d'Edmond About.
D'une grande et sûre culture cinématographique –au moins !-, d'un sens critique aiguisé et pertinent, Philippe d'Hugues, l'auteur de ces séries d'été, n'a pas manqué, précédemment, de valoriser Georges Guétary (2001: 2003) ; lui reprocher cet oubli impliquerait de les adresser à Michel Bracquart également, dès lors qu'"honnête homme" comme le premier, il est "casanoviste" averti autant que "guétaryste" fidèle et convaincu qui, par retour du courrier complétait :

«Grâce à ce film, Georges est dans le "Dictionnaire des littératures", ouvrage sérieux de 4347 pages (photocopie jointe des pages 12 et 13)» :
ABOUT (Edmond), 1828-1885. – Ecrivain français, élève de l'Ecole Normale Supérieure et de l'Ecole d'Athènes. (...) Après quelques échecs au théâtre (...), il se lança avec succès dans le roman (...).
Essayiste et chroniqueur politique, Edmond About a publié de nombreux ouvrages(...) Il fut un journaliste politique très abondant (...). Remarquable par son style clair et incisif, par son art de la narration et de la description, About est un excellent écrivain, sinon un esprit de première grandeur. Elu à l'Académie française en 1884, il mourut avant d'y être reçu. BIBL. – Thiébaut (M.), E. A., P., 1936. CINÉMA. – L'Homme à l'oreille cassée : Fr. réal. R. Boudrioz; int. T. Bourdelle, Alice Tissot, J. Gérald (1936). Trente et quarante : Fr. réal. G. Grangier; int. G. Guétary, Martine Carol Alerme (1945).
DICTIONNAIRE DES LITTÉRATURES publié sous la direction de PHILIPPE VAN TIEGHEM avec la collaboration de PIERRE .JOSSERAND TOME PREMIER, A – F, PRESSES UNIVERSITAIRES DE France, 108, BOULEVARD SAINT-GERMAIN – PARIS, 1968.
20
Le nouveau catalogue de Marianne Mélodie nous apprend qu'un CD consacré à Reda CAIRE contient un duo inédit avec un débutant qui se ferait bientôt appeler Georges GUETARY.
Rappelons -ou précisons- à ce propos que l'"achat" par MISTINGUETT du jeune Georges LAMBROS à Jo BOUILLON qui venait de l'engager ne fut pas que pour les beaux yeux -et la voix- du jeune Grec débutant : un différend l'opposant à son partenaire du moment, Reda Caire, Mistinguett conçut de le remplacer dès qu'elle le pourrait. Le futur Georges Guétary bénéficierait de cette animosité, mais la situation n'engendra pas cependant de rivalité entre les deux chanteurs : outre que Reda Caire grimpait et n'avait rien à craindre alors du jeunot, leur pays commun d'émigration, l'Egypte, les rapprocha. Voir,encore, Les Hasards fabuleux (p. 51).
Et voir aussi le tout début de la du répertoire exhaustif de Georges Guétary sur le site "Avec joie"
La commande par internet est impossible dans l'immédiat du fait que la mise à jour du site se fait un certain temps après la sortie du catalogue sur papier.
Restent en attendant les trois possibilités de commande :
• postale : Marianne Mélodie - BP 102 – F-78372 PLAISIR Cedex
• téléphonée : + 33 892 350 322 (0,34 €/min)
• télécopiée : + 33 1 130 81 60 cd MM164423

Préciser en chaque cas
• MM1644 : Reda Caire, Mélodies et opérettes,
• le mode de paiement (14,95 € + 5,99 € pr port et emballage)
15 Cosmo

Voici venu peut-être le temps opportun pour la lecture du MONDE DE COSMO, le troisième roman d'Hélène Guétary sorti en juin dernier : entre canicule et rentrée, il est, en surplus d'une aventure entre somme et veille qui pourrait bien briser un amour naissant, un appel à régir notre quotidien autrement et plus sournoisement menacé que par les pollutions et conflits politico-religieux.

A sa place chronologique dans la page consacrée à Hélène Guétary, ce récit affirme une continuité, un affinement, des constantes de l'artiste multiple en continuel mûrissement dans son inlassable confiance au rêve qui ne la détache pas, au contraire, du réel.

14 «Je suis allé à la Grande Bibliothèque visiter l'exposition "Souvenirs, souvenirs… Cent ans de chanson française.  Georges y est pratiquement absent.  Il a juste une petite photo extraite de "Trente et Quarante", le feuillet ouvert du "P'tit bal du samedi soir" et l'affiche de "Paris chante toujours" (affiche reproduite dans "Le Soir" et dans "Madame Figaro")
Michel Bracquart, Paris.
07-10 HOURRA, PAPA ! rappelé par la radio (v. ligne ci-dessous) a précipité la création toujours latente de la partie SCENE avec la présentation de cette comédie musicale qui devait montrer la voie au renouvellement du genre . Georges Guétary et Jacques Balutin Georges Guétary, alias M. Bertrand et Jacques Balutin, alias tonton Titou, les têtes d'affiches en 1984-85 de ce conte familial et joyeux (clic sur l'image)
07re Marc DANVAL, dans La troisième Oreille*, peut-être la dernière émission radiophonique francophone à se consacrer à la chanson française, présentera HOURRA, PAPA entre 13h30 et 15 h.

L'émission, hélas, n'est pas transmise par l'internet ni par la diffusion internationale : comme un formulaire invite à donner son avis pourquoi ne pas l'utiliser pour demander la diffusion de La troisième Oreille dans "Ecoutez et réécoutez la première" ?
En attendant, les Belges, "A vos cassettes !", comme y invitait Jean-Cristophe Averty...
________
*N.B. ;
- Le lien ci-dessus pour La troisième Oreille vous informe, jusqu'au vendredi au moins, du contenu de l'émission de la semaine précédente : ne concluez donc pas à l'erreur..
- Ce lien-ci vous fait connaître la fréquence qui vous convient.
HourraFraîche, joyeuse, tonique, familiale, cette opérette méconnue n'a pas encore été présentée précisément, mais seulement évoquée ici et là : 01/2000, 01/2001, 12/2003, et un peu moins occasionnellement dans les pages Georges Guétary, Visage de l'Image et celle de la présentation de Jo Moutet.
01 Depuis le 26 mai dernier, une exposition Souvenirs, souvenirs... Cent ans de chanson française a commencé à la Bibliothèque François Mitterrand à Paris; elle durera jusqu'au 31 décembre :
"Un parcours chronologique, ponctué tous les dix ans par des " chapelles " érigées en hommage aux différentes idoles, évoque le monde merveilleux de la chanson, avec nostalgie ou dans l’euphorie qui conduit à alterner, dans l'écoute, un 78 tours de Bruant, un 45 tours de Claude François ou un clip de Mylène Farmer."
Le Soir la présente dans son édition du 31juillet 2004, mais nous ne pouvons vous dire encore quelle y est la présence de Georges Guétary au-delà de son nom sur une affiche du film PARIS CHANTE TOUJOURS : si vos vacances vous y conduisent avant que nous puissions vous en dire davantage, n'hésitez pas à nous en rendre compte ...
Entre temps, un lien ne peut vous faire lire cet article qui "fait partie de l'offre payante du Soir en Ligne."
Menu
Juillet
23

Décès de Serge REGGIANI
Georges Guétary et lui ne vécurent professionnellement rien en commun.
Ce qui les rapproche : une même génération, une même souche pauvre, un même destin d'immigration française qui s'imposera dans le spectacle par ténacité, travail conscience professionnelle pour un même respect, un même hommage à leur accorder.

22 Décès de Sacha DISTEL
Un assez fort parallélisme les associe partiellement, dans lequel se remarquent l'identification de chanteur de charme, l'impact populaire, l'appartenance aux variétés, l'influence d'une origine artistique familiale, de la fantaisie (une chanson commune), une couleur vocale bien marquée, la séduction exercée sur Londres qui les invita.
Or, à ce propos, la presse anglaise, la télévision française, ...Sacha Distel lui-même ont oublié de rappeler l'engouement au moins égal de 1947, 1949, 1980 et quelques. Et les mêmes taisent que sollicité pour reprendre BLESS THE BRIDE, Sacha Distel ayant rencontré Georges GUÉTARY qui lui fit écouter ses enregistrements de la pièce déclina l'offre : il ne pouvait évidemment interpréter cette partition composée pour une tessiture de ténor qu'il n'avait pas.
21 FrançoisFRANÇOIS GUÉTARY : reprise refondue et élargie
20 juillet 2000 : reprise refondue Eph : 2000, juillet.
09
Le communiqué de presse
«Le comédien Jean Lefèbvre, l'un des acteurs comiques français les plus populaires, est décédé dans la nuit de jeudi 8 juillet à vendredi 9 juillet d'une crise cardiaque à Marrakech, au Maroc, à l'âge de 84 ans, a indiqué son épouse.»
aura suscité l'hommage unanime des rédactions auxquelles nous associant, nous signalons que Jean LEFEBVRE en ses débuts fut partenaire de Georges GUETARYFilleRoute dans le film UNE FILLE SUR LA ROUTE. Il y incarnait son chef d'orchestre, compositeur et ami qui de manière lancinante annonçait la déclaration d'amour chantée du dénouement, Annabelle.
Il n'est pas banal d'informer à cette occasion que Jean Lefèbvre avait suivi des cours de chant lui donnant les qualités d'une belle basse, et qu'il eut la modestie de ne pas les laisser transparaître dans le film, respectant son rôle ingrat de faire-valoir.
Evocations dans la presse :
Le Monde
Libération , seul à notre connaissance à avoir, sous la plume de Frédérique Roussel, évoqué cette rencontre
Le Soir


cf Une fille sur la Route :
FilleRouteEphémérides, janvier 2003
Vidéo








DR pr photos : Mon Film
Menu

Merci à votre poursuite, avec l'espoir de votre retour :
abonnement aux mises à jour et/ou commentaires
Retour éventuel au sommaire de page ou
POURSUIVRE / SORTIR
1. Par liens de la page
2. Par libre choix dans le sommaire de la fenêtre de gauche
<< l'appeler par ce lien si elle n'est pas présente
Avec D.R. aux auteurs d'extraits et de photos (v. note générale in "Accueil" cf  le ©),
et l'assentiment gratifiant de Madame Guétary,
© 1999-2002, Louis Pieters pour l'ensemble du site,
© 2004/02/21 pour cette page sur <http://www.georgesguetary.net>
© 2004/11/17 pour sa dernière mise à jour.
Art et culture - Artistes - Musique - Chanson - Interprètes
GG 75 86 100
FAM 86 100 75
Version CSS 040522
Mesure d'audience ROI frequentation par logo